Les grandes dates du bas nylon


_cvo_1591nb_ok1935
Découverte du Nylon par Carothers à base de carbone, d’air et d’eau.
1939 Oct. 24
Vente des premiers bas Nylon à Wilmington, patrie de Dupont de Nemours, 4.000 paires de bas seront vendues en 3 heures.
1940 Mai 15
Nylon Day ou N Day!!! Mise en vente simultanée, sur le territoire des Etats Unis, des bas Nylon : 4.000.000 de paires vendues en 4 jours.
1941 Déc. 7
Pearl Harbour : le Nylon devient matière stratégique et va connaître des développements dont profitera le …chaussant à mailles!
1945 Août
La guerre est finie : la fabrication des bas Nylon reprend et essaie de faire face à l’inflation de la demande.nChez Macy’s à New York 50.000 paires sont vendues en 6 heures.
C’est alors que le bas Nylon prend son essor et toute sa spécificité, face aux bas en soie et en rayonne, par sa finesse qui devient extrême en quelques années et surtout sa transparence Cristal qui ourle le galbe de la jambe de manière unique.
Le bas Nylon devient le complément indispensable de la jambe de la pin-up et de la star. Les premiers bas à 70 et 45 deniers de la libération vont laisser la place très rapidement aux bas à 30 et 20 deniers et dès avant 1950 aux 15 deniers dits Cristal.
Les 10 deniers seront atteints en 1951.
1945 – 1955
Le bas à couture diminué règne seul. Son empire est total et nul ne s’avise d’ignorer sa loi.
1955 – 1965
Le bas sans couture remplace progressivement le bas avec couture.
1965 – 1970
Le collant remplace peu à peu le bas sans couture.
1970 – 1980
Le bas à jarretelles disparaît petit à petit.

***

cvo_4437nbrAnnées 80
Sous l’impulsion de créatrices en lingerie telles Chantal Thomass ou Sabbia Rosa qui réhabilitent le porte-jarretelles et à la guêpière, le bas réapparaît dans les garde-robes et sur les podiums. Il revient aussi dans les esprits grâce à son dérivé à jarretière, le bas up.
1998 :  la renaissance
Au moment où restent à travers le monde seulement trois métiers qui fabriquent des bas nylon diminués à coutures, quelques passionnés remettent en fonction un métier à tricoter à plat de la société Gerbe, ce qui permet de relancer la production de bas fully fashioned 100% nylon. Sodibas devient une référence dans le monde du chaussant à mailles mais aussi de la mode.
2006 : les bas prennent le dessus
La société Sodibas devient le porte-parole de la société L’Arsoie et de ses produits Cervin en établissant un show room au coeur de Paris. Les spectacles du Burlesque, la haute couture et la tendance du porno-chic, remettent régulièrement le bas nylon, notamment le bas fully fashioned, sous les feux de l’actualité.
2017 : vintage ou fashion
Après la cessation de Sodibas, NylonPur reprend le flambeau pour continuer d’accompagner les amateurs de bas d’exception en leur proposant les derniers bas fully fashioned vintage de la marque Gerbe et leur équivalent de la marque L’Arsoie / Cervin qui reste le principal producteur du bas à coutures fully fashioned en France.

Photos NylonPur

2 réponses à Les grandes dates du bas nylon

  1. vanbrugghe dit :

    bonjour
    j adore les bas nylon coutures

    jean jacques

  2. karine LATORRE dit :

    Bonjour à tous,
    Fan des portes-jarretelles et de bas, j’en porte quasiment tous les jours. Mes préférés sont les Fully Fashioned, le retour du vintage, jusqu’à maintenant j’en trouvais sur Ebay pour avoir des authentiques mais voilà, grâce à SodiBAS, c’est un réel plaisir : la douceur du nylon, ce nylon qui fait briller les jambes et ce fameux « trou de serrure » qui s’adapte à votre morphologie. C’est un confort absolu et on se sent très féminine.
    Karine

Laisser un commentaire