Les vies du bas nylon

soph10B_0508ndefUne question d’image

Le bas nylon est aujourd’hui paradoxalement aussi présent dans l’imaginaire collectif qu’il est absent dans le quotidien. Plébiscité par les couturiers, les élégantes et les adeptes du vintage, vénéré au Crazy Horse aussi bien que sur les scènes du Burlesque, magnifié par le cinéma, la télévision et les éditions de charme, il n’est pourtant pas au rendez-vous du spectacle de la rue. Mais les images sont trompeuses et les blogs ne mentent pas lorsqu’ils dévoilent les pensées de celles (est ceux) qui ont donné à l’accessoire une place de premier plan dans leurs garde-robes comme dans leurs fantasmes.

Le bas serait non pas l’apanage d’une élite raffinée, nostalgique voire vieillissante mais celui d’une génération aussi jeune que volontaire à jouer aux jeux intimes de la séduction textile, comme le disait Jacques Laurent (Le Nu vêtu et dévêtu). Quarante-cinq ans après l’avènement du collant, l’usage du bas ne peut bénéficier d’une initiation maternelle comme les jeunes filles filles en faisait l’expérience jusque au milieu des années 60. Il faut néanmoins un savoir-faire particulier pour porter haut et fort ces quelques grammes de nylon. Il faut aussi une intention avouable ou non pour que le bas sorte de l’alcôve : celle d’exposer sereinement sa féminité ou celle de jouer ostensiblement à la femme fatale.

Pour aller au-delà des spéculations et avoir quelques certitudes sur la réalité du bas,  il n’est de meilleur indicateur que les témoignages, par l’image et le son, de celles qui en parent leur jambes. Le port du bas est fluctuant selon les âges et les humeurs, inconditionnel ou expérimental, quotidien ou circonstanciel, sophistiqué ou ingénu, mais jamais anodin car il dénote toujours un désir de plaire ou de se plaire.

Grâce aux voix de ces femmes, les images ne sont pas des clichés.

NylonPur privilégie dans ses pages le reportage authentique et les contenus originaux.
Photos NylonPur

Une réponse à Les vies du bas nylon

  1. vanbrugghe dit :

    j adore les bas nylon au toucher quel regal!!

    jean jacques

Laisser un commentaire